MINCHIA DI RE (2011)

Une histoire d'homosexualité féminine dans la Sicile de la fin du 19e siècle. Scénarios de pierres, de récifs et de vent. Une île dans laquelle la maladie la plus grave est celle de vouloir être libre.

“Pina, che suo padre la voleva maschio.

Pina, che una femmina è una vergogna peggio della morte.

Pina, che ama Sara.

Pina, che con la complicità silenziosa di un intero paese diventa Pino.

E sotto il mare che non gli importa niente se noi ci siamo o non ci siamo. ll mare che c’è sempre stato lì ed è meraviglioso”.

Un roman délicat et puissant qui révèle le conflit entre l'individu et la morale commune, l'autorité établie.

Un langage ironique et profond qui saisit le thème, toujours d'actualité, de la liberté individuelle dans une société qui, hier comme aujourd'hui, est prisonnière de ses stéréotypes et de ses préjugés.

READING THÉÂTRAL (en italien)
Tiré du roman éponyme de Giacomo Pilati

Mise en scène et interprétation

Cristiana Soci et Nagi Tartamella

Regard extérieur

Florian Lasne

Co-production

Ass. Voci Erranti Onlus

Ass. Cascina Macondo

“La Girelle Royale est un poisson et Dieu l'a voulu ainsi. 

Quand c'est un mâle il s'appelle Minchia di Re. 

Par amour il devient femelle et a les couleurs de la fleur. 

Il redevient mâle après que l'eau lui ait repris ses oeufs.”

© 2011 par Cie Racines de Poche
 

  • Racines de Poche FB